Lors du développement de votre l’activité, vous ne pouvez passer à côté de l’embauche d’un collaborateur. En effet, cette étape est même cruciale puisque cette personne contribuera au succès de votre activité. Elle pourrait même devenir votre bras droit ! Cependant, ce premier recrutement est souvent source d’inquiétudes juridiques.  Vous le savez, vous vous posez les mêmes questions : Quel type de contrat choisir ? Quelle convention collective est applicable ? Quelles sont les formalités à accomplir ? Comment fidéliser les salariés ?… Nous allons donc vous guider dans les grandes lignes :

Quelles sont les formalités à accomplir pour une embauche ?

Tout d’abord, vous devez effectuer une déclaration préalable à l’embauche nominative du salarié embauché. Cela doit être fait dans les 8 jours qui précèdent son arrivée dans l’entreprise. Cette dernière comprend différentes informations concernant votre salarié (nom, prénom, numéro de sécurité sociale, date et lieu de naissance). De plus, les informations sur votre entreprise (SIRET, raison sociale, votre code NAF) ainsi que la date prévisible d’embauche doivent y apparaître.

Puis, il vous faudra également ouvrir un registre unique du personnel (RUP). Celui-ci est composé de plusieurs colonnes mentionnant le nom, prénom, date d’embauche et date de sortie des effectifs des salariés.

Enfin, une fois le salarié embauché, il faudra lui établir des fiches de paie mensuelles. Comme vous le savez, ce document est loin d’être simple. Beaucoup d’informations techniques doivent y figurer.

Comment bien choisir le contrat de travail ?

Le type de contrat doit se faire en fonction des besoins de votre activité. Sachez qu’un CDD (contrat à durée déterminée) est plus coûteux, car il convient de payer l’indemnité de précarité et de congés payés à la fin du contrat. Quant au CDI (contrat à durée indéterminée), il convient d’un engagement sur le long terme. Vous pourrez ne vous en délier que pour cause réelle et sérieuse de licenciement.

N’oubliez pas que vous pouvez probablement bénéficier de contrats aidés. Il existe notamment le contrat de professionnalisation ou encore le contrat d’apprentissage. Les contributions et charges sociales seront alors moins élevées. D’autres moyens d’adapter le contrat de travail à l’activité de votre entreprise existent. En effet, le travail à temps partiel, dont le coût est nécessairement moins élevé qu’un temps plein pourrait tout à fait vous convenir. La convention de forfait en jours sur l’année vous permettra alors d’embaucher un cadre sans décompte de ses heures supplémentaires.

L’officialisation de la collaboration : la signature du contrat de travail 

Le contrat signé entre vous et votre première recrue est un moment important. En effet, ce document va régir vos relations pour une durée déterminée ou indéterminée. Cette embauche entraine l’application de l’intégralité de la législation du travail, prévue dans le code du travail.

Cependant, la convention collective applicable peut prévoir des règles qui vont compléter la loi, et attribuer des droits supplémentaires au salarié. Afin de connaître la convention collective applicable, vous devez examiner le code NAF de votre société. Ce dernier figure sur le KBIS de votre société, et l’activité réelle de l’entreprise.

Il est impératif de motiver et de fidéliser vos salariés

Votre premier salarié va certainement connaître les premiers succès de votre entreprise. Vous pouvez alors mettre en place des dispositifs pour l’inciter à y participer. Un salarié est d’autant plus motivé qu’il peut être intéressé dans les résultats de celle-ci. Vous pouvez par exemple prévoir au contrat de travail des objectifs commerciaux, des bonus, ou des commissions. Vous pouvez enfin leur permettre de souscrire à des BSPCE (bons de souscription de parts de créateur d’entreprise) qui leur permettront d’acquérir des actions de votre entreprise au cours d’une période déterminée.

Inscrivez-vous à notre newsletter
et recevez gratuitement nos meilleurs articles chaque semaine
Vos données sont importantes pour nous et ne sont pas transmises.